impression La Fondation

"

E ne fô pa rinvoyi à deman sin kon peü fire voa!

"

Notice sur Champéry

Fondation du Patrimoine Champérolain

En 1839, la Diète du Valais accordait à Champéry l’émancipation communale ; comme armoiries cette commune choisit pour sujet les montagnes qui ferment l’horizon au sud, la Dent de Bonaveau, les Dents Blanches de Barmaz, l’arête de Bonaveau porte un chamois, symbole de la liberté ; trois sapins représentent les trois communes de la vallée.

Au premier plan est un homme dans l’attitude du semeur, C’est Pery jetant le grain dans le sillon et dont la commune a pris le nom : Champ à Péry-Champ Péry-Champéry- que la tradition dit être le premier colon de notre vallée.

Le trait qu’il se rendait à la messe à Collombey rappelle des difficultés analogues dans plusieurs localités du Valais au temps du second royaume de Bourgogne 888-1032 sous le règne de Berthe, la bonne reine. On raconte que chaque dimanche, on ne sonnait la messe à Collombey, que lorsqu’on voyait apparaître Péry sur son cheval blanc descendant le coteau de Choëx, venant de Champéry par la rive droite de la Vièze.

La bannière communale porte la devise :

De nos aïeux gardons la loyauté ;

Et Dieu protègera nos libertés

Historique de la Fondation

Fondation du Patrimoine Champérolain

Créée en 1993, la Fondation du Patrimoine Champérolain est une fondation à but non lucratif qui:

  • Recueille tous les documents qui témoignent du passé de Champéry. Ces informations sont classifiées et regroupées dans un centre d'archives situé dans le bâtiment de l'ancienne douane.
  • Met à disposition la richesse documentaire déjà constituée afin de transmettre les savoirs ancestraux et l'histoire de notre région.
  • Organise des manifestations qui permettent de faire revivre certains événements importants du passé.
  • Enrichit la mémoire vivante de la région par des enregistrements sonores qui constituent autant de passionnantes plongées dans le passé de notre village: l'éducation, les traditions rurales, la vie en famille, la politique, la religion, l'émigration, sont autant de chapitres qui donnent lieu à des témoignages vivants et irremplaçables.
  • Contribue plus généralement à la mise en valeur et à la préservation du patrimoine champérolain.  

En 2015, afin notamment de pouvoir se porter acquéreur  des greniers villageois de Bouillay et de bénéficier d'une reconnaissance officielle lors de certaines interventions, la FONDATION a dû modifier sa raison sociale en "ASSOCIATION DU PATRIMOINE CHAMPEROLAIN", le terme "fondation" revêtant un caractère restrictif et non admis lors d'inscriptions au registre foncier. L'appellation d'origine "Fondation du patrimoine champérolain" demeure toutefois en vigueur pour l'essentiel des activites mises sur pied. 

Membres fondateurs

Pierre-André Anthamatten

Pierre Baroffio

Daniel et Blanche Beney-Rey-Bellet

Roland et Cécile Berthoud-Marclay

Eliane Borter

Jean-Pierre Botta

Laurent Chapelay

Philippe et Agnès Gex-Collet

Rose-Marie Girault

Philippe et Nelly Marclay

Georges Mariétan

Marcel et Rosely Mariétan

Fernand Mariétan

John et Suzanna Myers

Jean Perrin

Francis et Joy Trombert

Raphy et Marie-Paule Trombert

Klaus Scharwath

Félix Wittlin

Banque Cantonale du Valais par Etienne Delez

Les membres fondateurs et leurs familles ont participé à l'action de la Fondation par des dons de CHF 500.- ou plus. Les autres membres ont apporté un précieux soutien par des dons de CHF 100.-. Nous les remercions tous très chaleureusement.

 

Champérolaines et Champérolains de coeur, la Fondation serait très heureuse de vous accueillir comme nouveau membre.

 

© 2018 Fondation du Patrimoine Champérolain | Crédits
Designis.ch site internet réalisé par Designis propulsé avec Hek@